Brevet des collèges : des changements pour 2013

Le ministère de l’Éducation nationale a annoncé des changements pour l’examen du brevet national des collèges. Ces derniers seront appliqués dès juin 2013. Au programme : une dictée plus longue, davantage d’exercices de mathématiques, et une épreuve d’histoire, de géographie et d’instruction civique.

L’épreuve de français du brevet des collèges rallongée en 2013
En français, la dictée sera plus longue, révèle mardi RTL. Elle passera de 600 à 800 caractères.  Deux sujets de rédaction seront proposés au choix de l’élève (un d’imagination, l’autre de réflexion), mais ils ne comporteront plus de consignes explicitées, comme
auparavant. De plus, un questionnaire laissera la place aux réactions personnelles
de l’élève face au texte proposé. L’épreuve de français dure trois heures.

Plus d’exercices et de raisonnement pour les mathématiques
L’épreuve de mathématiques, qui dure deux heures, comptera un plus grand nombre d’exercices (dix contre six). Ceux-ci seront conçus de façon indépendante, afin qu’il ne soit pas nécessaire de réussir le premier pour pouvoir faire les autres. L’un au moins de ces exercices sera « une tâche plus complexe », pour laquelle « l’élève n’est pas guidé, il doit utiliser connaissances et savoir-faire différents », précise le ministère.

L’histoire, la géographie et l’instruction civique : trois épreuves au lieu d’une
Autre évolution, l’épreuve d’histoire-géographie se déclinera désormais en trois disciplines (histoire, géographie et instruction civique) qui devront obligatoirement être traitées chacune par l’élève. Auparavant il avait le choix entre histoire et géographie. L’épreuve dure toujours 2 heures.

Premier grand diplôme de la scolarité française, le diplôme national du brevet (DNB) évalue les connaissances et compétences acquises à la fin du collège. Il est constitué des épreuves nationales de fin d’année ainsi que d’un contrôle continu tout au long de l’année
scolaire. A noter, le DNB ne conditionne pas l’accès à la classe de seconde.
Le DNB en chiffres :
– 2011 :  750.000 élèves de 3e avaient passé l’examen du brevet, qui avait constitué un tournant, avec une nouvelle épreuve obligatoire: l’histoire des arts, qui se déroule à l’oral. L’enseignement de l’histoire des arts est obligatoire dans les écoles primaires depuis
2008 et dans les collèges depuis la rentrée 2009.
– En 2010, 623.400 élèves toutes séries confondues (séries collège, technologique et professionnelle) avaient été admis à l’examen, soit un taux de réussite globale de 83,3%, en légère augmentation par rapport à l’année précédente.

Brevet des collèges : des changements en 2013

Le brevet des collège évolue en 201

L’examen du brevet national des collèges va évoluer en juin 2013, avec une dictée plus longue, des exercices de mathématiques plus nombreux et une épreuve d’histoire, de géographie et d’instruction civique, a-t-on appris mardi auprès du ministère de l’Éducation nationale.

Qu’est-ce que le DNB ?
Rappel : Il s’agit du premier grand diplôme de la scolarité française, le diplôme national du brevet (DNB) évalue les connaissances et compétences acquises à la fin du collège. Il est constitué des épreuves nationales de fin d’année ainsi que d’un contrôle continu tout au long de l’année scolaire. Le DNB ne conditionne pas l’accès à la classe de seconde.

Découvrez les nouveautés du brevet 2013 :

> En français, la dictée sera plus longue
Elle passera de 600 à 800 caractères; deux sujets de rédaction seront proposés au choix de l’élève (un d’imagination, l’autre de réflexion), mais ils ne comporteront plus de consignes explicitées, comme auparavant. (source RTL).

De plus, un questionnaire laissera la place aux réactions personnelles de l’élève face au texte proposé. L’épreuve de français dure trois heures.

> En maths, plus d’exercices
L’épreuve de mathématiques, qui dure deux heures, comptera un plus grand nombre d’exercices (dix contre six). Ceux-ci seront conçus de façon indépendante, afin qu’il ne soit pas nécessaire de réussir le premier pour pouvoir faire les autres.
L’un au moins de ces exercices sera « une tâche +complexe+ », pour laquelle « l’élève n’est pas guidé; il doit utiliser connaissances et savoir-faire différents », précise le ministère.

> L’instruction civique fait son entrée
Autre évolution, l’épreuve d’histoire-géographie se déclinera désormais en trois disciplines (histoire, géographie et instruction civique) qui devront obligatoirement être traitées chacune par l’élève. Auparavant il avait le choix entre histoire et géographie. L’épreuve dure toujours 2 heures.

Les sujets de ce diplôme retouché porteront sur les nouveaux programmes de 3e et permettront d’évaluer les compétences du socle commun défini pour ce niveau (maîtrise de la langue française, culture humaniste…).

> Les chiffres
En 2011, 750.000 élèves de 3e avaient passé l’examen du brevet, qui avait constitué un tournant, avec une nouvelle épreuve obligatoire : l’histoire des arts, qui se déroule à l’oral.  L’enseignement de l’histoire des arts est obligatoire dans les écoles primaires depuis 2008 et dans les collèges depuis la rentrée 2009.
En 2010, 623.400 élèves toutes séries confondues (séries collège, technologique et professionnelle) avaient été admis à l’examen, soit un taux de réussite globale de 83,3%, en légère augmentation par rapport à l’année précédente.

> En savoir plus sur le brevet des collèges, cliquez ici.
> Le site du Ministère de l’Education, cliquez ici.
> Collégiens, envoyez vos réactions à contact@france3.fr

Le brevet des collèges évolue

Plus de dictée, plus de maths : de l’instruction civique: voilà ce qui attend les élèves de 3èmepour l’année prochaine.

Le diplôme national du brevet (DNB) avait déjà accueilli une nouvelle épreuve obligatoire à l’oral en 2011 : l’histoire de l’art. Le ministère de l’Education apporte un nouveau lifting pour 2013 avec des épreuves plus en phase avec les nouveaux programmes.

Ce qui va changer

 Français :

–         dictée : de 600 à 800 caractères

–         plus de consignes pour les deux rédactions au choix (imagination, réflexion)

–         un questionnaire supplémentaire pour les réactions personnelles

Mathématiques :

–         Quatre exercices de plus (de 6 à 10), indépendants les uns des autres

–         Un exercice plus complexe sans guide

Histoire-géographie :

–         Une nouvelle discipline : l’instruction civique

–         Les trois disciplines sont obligatoires

En 2010, 623.400 élèves toutes séries confondues (séries collège,
technologique et professionnelle) avaient été admis à l’examen, soit
un taux de réussite globale de 83,3%, en légère augmentation par
rapport à l’année précédente

Le Brevet des collèges, nouvelle formule: qu’est-ce qui change?


En juin 2013, le Brevet national des collèges va changer. Déjà, en 2011, les 750.000 élèves de 3equi avaient passé l’examen du brevet, avaient planché sur une nouvelle épreuve obligatoire: l’histoire des arts à l’oral. Voici les principales modifications pour 2013, dévoilées par le Ministère de l’Education.

  • la dictée sera plus longue :
    Elle passera de 600 à 800 caractères. Il y aura deux sujets de rédaction au choix: un d’imagination, l’autre de réflexion, mais ils ne comporteront plus de consignes explicitées, comme auparavant. Un questionnaire laissera la place aux réactions personnelles de l’élève face au texte proposé. L’épreuve de français dure trois heures.
  • Plus de math :
    Il y aura plus d’exercices de mathématiques, dix contre six aujourd’hui.
    Ceux-ci seront conçus de façon indépendante, afin qu’il ne soit pas nécessaire de réussir le premier pour pouvoir faire les autres. L’un au moins de ces exercices sera « une tâche +complexe+ », pour laquelle « l’élève n’est pas guidé; il doit utiliser connaissances et savoir-faire différents », précise le ministère.
  • Histoire, géographie et instruction civique obligatoires :
    Ces trois disciplines (histoire, géographie et instruction civique) devront obligatoirement être traitées chacune par l’élève. Auparavant il avait le choix entre histoire et géographie. L’épreuve dure toujours 2 heures.
    Petit rappel sur le Brevet:

    Premier grand diplôme de la scolarité française, le diplôme national du brevet (DNB) évalue les connaissances et compétences acquises à la fin du collège. Il est constitué des épreuves nationales de fin d’année ainsi que d’un contrôle continu tout au long de l’année scolaire. En 2010, 623.400 élèves toutes séries confondues (séries collège, technologique et professionnelle) avaient été admis à l’examen, soit un taux de réussite globale de 83,3%, en légère augmentation par rapport à l’année précédente. Le DNB ne conditionne pas l’accès à la classe de seconde.

Tremblement de terre dans le Vaucluse : au moins 2 morts

Un tremblement de terre de magnitude 5,7 sur l’échelle de Richter a frappé le sud-est de la France à 13h37 ce midi, faisant au moins deux morts.  Ce séisme  a été ressenti de Marseille à Orange, dans le Vaucluse tout particulièrement.

La terre a tremblé dans le Vaucluse ce midi. Un séisme de magnitude 5,7 sur l’échelle de Richter, qui a fait « au moins deux morts » dans la région d’Apt, selon la préfecture du Vaucluse. « Les deux victimes viennent d’être conduites à l’hôpital de la ville où le décès a été constaté », a déclaré le chef de cabinet du préfet du Vaucluse.

« Nous sommes en train de procéder à un premier examen des dégâts et des besoins », a précisé la préfecture et « Le plan rouge devrait être déclenché dans les prochaines minutes »

Le réseau téléphonique n’est plus opérationnel dans la plupart des localités du département.


Afficher Le séisme du Vaucluse sur une carte plus grande
Nicolas Sarkozy se rend sur place

Le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, en visite en Bretagne est attendu dans la zone du séisme dans les prochaines heures afin de procéder à l’évaluation des besoins.

Nicolas Sarkozy lui aussi est en route pour la zone du séisme, annonce l’Elysée. Le président de la République était à bord de l’avion présidentiel à destination des Antilles lorsqu’il a donné l’ordre de faire demi-tour pour se rendre dans la région frappée par le tremblement de terre, a précisé un porte-parole de la présidence de la République.

François Hollande réagit

François Hollande, en déplacement à Avignon, annonce sur son compte Twitter qu' »un silence de mort s’est abattu sur la ville ainsi qu’un nuage de poussière ». « Les dégâts sont apparemment important et les rues jonchées de pierres », précise le candidat socialiste qui annonce qu’il se met « à la disposition des secouristes pour venir en aide à la population ».

Les premières images issues de caméras de surveillance installées à Marseille et diffusées par la chaîne d’information BFM-TV montrent des scènes de panique dans la ville immédiatement après le tremblement de terre.

 

 

Séisme dans le sud-Est: deux morts, des dégâts importants

Le séisme, d’une magnitude de 5,7 sur l’échelle de Richter, a été ressenti dans une zone comprise en entre Marseille et Orange. C’est le département du Vaucluse qui a étéprincipalement touché. Le réseau de téléphone est endommagé.

L’épicentre du tremblement de terre se situe à Apt (Vaucluse), à 2,5 km de profondeur

  « Les dégâts sont apparemment important et les
rues jonchées de pierres« , a indiqué François Hollande sur son compte Twitter.

Le bilan des dommages est en train d’être dressé par la Préfecture des Bouches-du-Rhône. Le réseau téléphonique est endommagé.

Séisme violent dans le Vaucluse, au moins 2 morts

Un tremblement de terre de magnitude 5,7 sur l’échelle de Richter a frappé à 13h27 ce mercredi le sud-est de la France selon l’Institut de géophysique du globe de Strasbourg qui situe l’épicentre du séisme « aux abords immédiats de la ville d’Apt à 2,5 km de profondeur ».

 


Afficher Apt sur une carte plus grande

Ce séisme, le plus violent que la France ait connu depuis plusieurs décennies a fait « au moins deux morts » dans le Vaucluse selon la préfecture du département contactée par l’AFP. Par ailleurs, le ministre de l’intérieur déclare que le tremblement de terre a fait des
« dégâts importants ».

Nicolas Sarkozy a décidé de se rendre sur place immédiatement. Selon l’Elysée, le chef de l’État a ordonné à l’avion qui le conduisait vers les Antilles de faire demi-tour pour se rendre auprès des victimes. Le ministre de l’Intérieur Claude Guéant est également attendu sur place.

François Hollande, en déplacement à Avignon, annonce sur son compte Twitter qu' »un silence de mort s’est abattu sur la ville ainsi qu’un nuage de poussière ». « Les dégâts sont apparemment important et les rues jonchées de pierres », précise le candidat socialiste qui annonce qu’il se met « à la disposition des secouristes pour venir en aide à la population ».

Les premières images issues de caméras de surveillance installées à Marseille et diffusées par la chaîne d’information BFM-TV montrent des scènes de panique dans la ville immédiatement après le tremblement de terre.

D’autres images prochainement.

Vous vivez près d’Apt,  vous avez été témoin du séisme, envoyez-nous vos réactions, vos vidéos par mail à contact@france3.fr

Tremblement de terre dans le Sud-est : Au moins 2 morts


Afficher Carte du Vaucluse sur une carte plus grande

Le séisme qui a frappé le sud-est de la France a fait « au moins
deux morts » dans la région d’Apt, selon l’AFP. La Préfecture du Vaucluse va déclencher le plan rouge. Les premières images issues de caméras de surveillance installées à Marseille et diffusées par la chaîne d’information BFM-TV montrent des scènes de panique dans la ville immédiatement après le tremblement de terre.

Voir la vidéo de BFM-TV.

« Les deux victimes viennent d’être conduites à l’hôpital de la ville où le décès a été constaté », a déclaré le chef de cabinet du préfet du Vaucluse. « Nous sommes en train de procéder à un premier examen des dégâts et des besoins », a précisé la préfecture.

Nicolas Sarkozy détourné vers le Vaucluse.

Le président de la République était à bord de l’avion présidentiel à destination des Antilles lorsqu’il a donné l’ordre de faire demi-tour pour se rendre dans la région frappée par le
tremblement de terre, a précisé un porte-parole de la présidence de la République. Le
ministre de l’Intérieur Claude Guéant est également attendu sur place.

François Hollande en Avignon

François Hollande, en déplacement à Avignon, annonce sur son compte Twitter qu' »un silence de mort s’est abattu sur la ville ainsi qu’un nuage de poussière ». « Les dégâts sont apparemment importants et les rues jonchées de pierres », précise le candidat socialiste qui annonce qu’il se met « à la disposition des secouristes pour venir en aide à la population ».

Selon l’Institut de géophysique du globe à Strasbourg, le tremblement de terre de magnitude de 5,7 a touché le Vaucluse à 13h27. L’épicentre du séisme se situe « aux abords immédiats de la ville d’Apt à 2,5 km de profondeur ».

Plus d’infos à suivre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Plus d'informations

Nous utilisons des cookies sur le site pour suivre la fréquentation de nos contenus. Si vous poursuivez votre navigation sur le site ou si vous cliquez sur le bouton "Accepter", alors vous acceptez que nous collections des données anonymes à des fins de statistiques de fréquentation.

Fermer